Ce WE, normalement, la grande Braderie EMMAUS de printemps devait avoir lieu à Poitiers... Forcément (et je m'y attendais) elle est reportée carrément en juin! Qu'à cela ne tienne, j'irai quand même fouiner dans des vêtements ce WE!

Donc, nous voilà partis sur Poitiers et tant qu'à faire, autant y passer une bonne partie de la journée...

Nous sommes allés du côté du Moulin de Chasseigne puis nous avons marché jusque sous la pénétrante (voix André Malraux) où il y a de très belles oeuvres de street art sur les gros pilliers du pont. Nous sommes allés jusqu'à la passerelle de Montbernage, nous sommes revenus vers le jardin des plantes, nous sommes montés vers la chapelle Notre-Dame, je me suis achetée une jupe et un haut avec la carte en ville chez Buxy, nous avons mangé un Quick sur les marches de l'Hôtel de ville, nous sommes redescendus vers la Cathédrale Notre Dame pour rebifurquer (gros rebifurquage pour ceux qui connaissent Poitiers!) vers le jardin des plantes et l'église Saint Jean de Montierneuf (je n'étais jamais entrée à l'intérieur, elle a été rénovée récemment et c'est superbe!). Et puis, pour finir, nous avons pris la voiture pour aller fouiner à la friperie EMMAUS.

On a beau habiter près d'un grande ville et même y avoir habité, on ne connaît jamais tout ses recoins! J'adore arpenter des rues (toutes les rues de France et de Navarre!) et voir du beau partout...

Le long du Clain, entre le Moulin de Chasseignes et la passerelle de Montbernage, il y a des arbres immenses et magnifiques.

 

POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
POITIERS...tout simplement...
Retour à l'accueil